Cham Am


voir-tous-les-hotels-de-koh-samui

Cham-Am
Cham-Am
Cham-Am
Cham-AmCham-Am

voir-tous-les-hotels-de-koh-samui

 

Le week-end et les jours fériés, cette cité voit arriver des familles du coin et des étudiants
de Bangkok débarquant de bus aux couleursfluo (les "chor ching chas"), dopés à la musique techno et bien déterminés à faire la fête. Dans une ambiance 100% thaïlandaise, on mange et on boit à longueur de temps,installé à l'ombre de parasols en contemplant le spectacle des bateaux gonflables qui vont et viennent et finissent par se retourner, jetant tous leurs passagers à l'eau sous les éclats de rires et les applaudissements.

Les rares étrangers présents à Cha-am sont généralement des retraités européens qui passent l'hiver ici plutôt qu'à Hua Hin, plus chère. Cha-am n'est pas l'endroit rêvé pour rencontrer des jeunes en voyage, ni même pour venir avec de jeunes enfants (ils risquent d'être effrayés par les comportements de paparazzi des Thaïlandais en vacances). Mais pour le reste, la grande plage de sable est parfaite, l'eau gris-bleu propre et tranquille, l'immersion dans la société thaïlandaise amusante et les prix parmi les plus abordables de la côte.

En février, Cha- am célèbre l'un des délices de son rivage : le crabe bleu. Étals de nourriture, concerts et tourbillon de néons transforment le front de mer en une immense salle des fêtes.

"Manger des crustacées, observer les oiseaux, pêcher des calamars" : le nom de cette fête organisée tous les ans en septembre est un programme en soi. Hommage aux traditions et produits locaux, elle est essentiellement culinaire, mais elle comprend effectivement des démonstrations de pêche et des excursions d'observation des oiseaux dans les réserves alentour.

Où se loger Cha-Am ?

Cha-am dispose de deux types d'hébergements : des hôtels de style appartements, le long de Th Ruamjit, et des "condotels" plus coûteux, qui louent des appartements avec cuisine. En semaine, vous bénéficierez sans doute de réductions sur les tarifs affichés.

La partie nord de la localité ("Long Beach"), où la plage est plus grande et le sable plus blond, est davantage fréquentée par les touristes que la partie sud, essentiellement thaïlandaise. Th Narathip marque la limite entre les deux parties et les soi qui partent de l'artère longeant la plage (Th Ruamjit) sont numérotés en ordre croissant dans les deux directions à partir de cette intersection.

 

PARC NATIONAL DE KAENG KRACHAN

Se réveiller à l'aube aux cris des gibbons, randonner dans la forêt pour apercevoir des éléphants s'abreuver aux points d'eau, attraper une bonne suée dans l'ascension du plus haut sommet du parc... Étonnamment proche de la civilisation, mais peu fréquenté par les touristes, le parc le plus grand du pays (3 000 km2) abrite une nature sauvage, dense et enchevêtrée. Sous l'action conjuguée de pluies abondantes et de la présence de deux rivières et d'un lac, l'endroit reste vert toute l'année. On y trouve quantité d'espèces animales, éléphants sauvages, cervidés, gibbons, ours, semnopithèques obscurs, bovidés sauvages, etc. Côté oiseaux, le parc occupe une zone biologique intéressante, la plus méridionale pour les espèces du Nord et la plus septentrionale pour les espèces du Sud. Quelque 400 espèces cohabitent ici, parmi lesquelles des calaos, des faisans et d'autres volatiles vivant sur le sol.

La marche est le meilleur moyen d'explorer le parc. Les chemins sont généralement signalés à partir de la route principale, et balisés. Au départ du Km 36, le sentier de Nam To'. Tho Thip (4 km) mène à des chutes étagées en 18 niveaux. Point culminant du parc, le Phanoen Thung s'atteint après une marche de 6 km qui débute au Km 27. Attention, certains sentiers, notamment celui du Phanoen Thung, sont fermés à la saison des pluies (août à octobre). Dans la partie sud du parc, les chutes jumelles de Pa La-U Val et Pa La-U Noi sont un but d'excursion classique depuis Hua Hin, d'où il est possible également d'organiser des sorties à VTT dans le parc.

Les infrastructures d'accueil sont assez restreintes et les routes parfois mauvaises. Les gardes peuvent vous orienter pour trouver transport, provisions et matériel de camping à louer. Il y a beaucoup de monde le week-end et les jours fériés, mais en principe pas en semaine. La meilleure époque pour explorer le parc s'étend de novembre à avril. Si vous ne voulez pas vous occuper de la logistique, le Rabieng Rim Nam organise des trekkings et des sorties d'observation des oiseaux (un jour ou plus).

Où se loger et se restaurer

Dans le parc, on trouve différents bungalows, essentiellement près du lac, très simples, avec ventilateur ,réfrigérateur, pour 4 à 6 personnes. Il y a également des campings (60

90 B/pers), dont un, agréable et verdoyant, près du lac et du centre d'information des visiteurs, ainsi qu'un modeste restaurant. Le centre d'information loue des tentes.

Sur la route menant à l'entrée du parc s'alignent plusieurs complexes hôteliers et bungalows sans prétention. 

french english

Facebook hotel-thailande.com

Click for hua HIn
Météo

blog.hotel-thailande.com

 

 

 

 

Hotel-thailande.com - 26/7 Moo 1 - Koh Samui - 84330 Suratthani - Thailande - email : info@hotel-thailande.com
Tel. : +66 (0) 77.33.23.05- Fax : +66 (0) 77 430 173 - © Copyright : Hotel-thailande.com