hotel-thailande-france   hotel-thailande-english

 

 

SUGGESTIONS D'ITINÉRAIRES

Les itinéraires proposés ci-après supposent que vous souhaitiez découvrir un maximum de choses dans un temps donné. Une autre méthode consiste à passer davan­tage de temps dans seulement quelques endroits que vous aurez sélectionnés en fonction de vos goûts. Vous pourrez ainsi choisir de passer deux semaines, voire davantage, à explorer le Nord.

La plupart des touristes commencent leur voyage par une halte à Bangkok. Selon le temps dont vous disposez, vous pourrez réserver votre exploration de la capitale thaïlandaise pour la fin de votre séjour. Ainsi, Bangkok vous apparaîtra moins envahissante. Par ailleurs, vous serez déjà familiarisé avec la culture et les modes de vie thaïlandais, et vous vous sentirez moins dérouté par la capitale.

Culture Thai

Une semaine :

Temples et plages du golfe de Siam.

En vous arrêtant deux jours à Bangkok, vous pourrez commencer par un bref aperçu des temples et de la vie urbaine, puis pour­suivre vers l'ancienne capitale royale d'Ayuthaya. Vous y découvrirez les ruines d'un temple et d'un palais vieux de quatre siècles, en plein centre-ville. Une journée à Ayuthaya suffit pour les voyageurs pressés. Vous devrez repasser par Bangkok avant de vous diriger vers Ko Samet, au sud-est, en bordure du golfe de Siam ou, si vous préfé­rez les hôtels de classe internationale aux bungalows de plage, remplacez Samet par Jomtien, non loin de Pattaya.

Marchés flottants, rivière Kwaï et Lopburi. Partez de bon matin de Bangkok, pour explorer l'un des marchés flottant du sud-ouest de la ville.. Passez une nuit à Nakhon Pathom, puis visitez le monument bouddhique le plus haut du monde, le chédi Phra Pathom. Poursuivez votre route par bus ou par train jusqu'à Kanchanaburi pour voir le célèbre pont de la rivière Kwaï et plongez-vous quelques heures dans l'atmo­sphère d'une petite ville provinciale. Ren­trez ensuite à Bangkok via Suphanburi et Lopburi, en traversant le "bol de riz" du pays, et en vous arrêtant pour une nuit à l’hotel Lopburi où vous arpenterez les ruines de temples khmers et thaï.

lopburi Thailande

Deux semaines :

Le Nord. Après avoir accompli l'un des deux circuits décrits ci-dessus, vous pouvez prendre un train de nuit (ou un avion) pour Chiang Mai. Faites quelques achats au bazar nocturne de Chiang Mai, goûtez à la délicieuse cuisine thaï du Nord, puis bifur­quez vers le nord-ouest et Mae Hong Son ou vers le nord-est et Nan. Ces deux régions habitées par les tribus montagnardes offrent des possibilités de randonnée en montagne comme dans les parcs nationaux.

Le Nord-Est. Commencez par l'un des circuits du Centre, puis prenez le train pour Nakhon Ratchasima (Khorat) et visitez les ruines de la période d'Angkor, à Phimai. D'autres témoignages de la splendeur architecturale khmère sont protégés dans le parc historique de Phanom Rung, dans la pro­vince de Buriram.

Finissez votre voyage en longeant le Mékong — de Chiang Khan à Si Chiangmai si vous préférez les petites bourgades et les villages, de Nakhon Phanom à Ubon Rat­chathani si les villes vous tentent plus.

Mae-Hong-Son.jpg

De Bangkok à la frontière malaise.

Après avoir goûté à la vie trépidante de Bangkok — trois ou quatre jours au maxi­mum quand vous ne disposez que de deux semaines — rejoignez la péninsule malaise, en passant deux nuits et une journée à Phet buri, la cité des temples de la période Ayu­thaya tardive. Vous pourrez aussi admirer son palais royal juché sur une colline.

Après Phetchaburi, choisissez une des plages de Cha-am, Hua Hin ou des environs de Prachuap Khiri Khan, des endroits très fréquentés par la bourgeoisie thaïlandaise pendant les vacances. Le parc national de Khao Sam Roi Yot offre de belles randon­nées en bordure de mer et à l'intérieur.

Si vous aimez la plage, ne manquez pas de séjourner sur l'une des trois grandes îles au large de la côte des provinces de Chum­phon et Surat ThaniKo Tao, Ko Pha­ngan et Ko Samui.

Vous pouvez regagner le continent et vous rendre à Chaiya (les ruines de Srivi­jaya et son célèbre monastère), ou à Song­khla (architecture sino-portugaise et un musée national).

Continuez par une nuit ou deux à Hat Yai pour déguster une des meilleures cuisines chinoises proposées en Thaïlande (en dehors de Bangkok) et acheter des tissus thaï ou malais. Pour pénétrer en Malaisie, empruntez la route de la côte est via Nara­thiwat — c'est elle qui offre les plus beaux paysages — ou celle qui longe la côte ouest si vous êtes pressé d'atteindre Penang ou Kuala Lumpur.

Hat Yai Thailande

Un mois et plus :

Temples, randonnées et plages. Après un court séjour à Bangkok (que vous pou­vez aussi réserver pour la fin de votre voyage), dirigez-vous vers le nord en pre­nant votre temps, passez deux nuits à lopburi, à Phitsanulok et à Sukhothai pour vous imprégner de la culture thaïlandaise, et plus particulièrement de l'architecture des temples, ancienne ou moderne. De Sukho­thai, faites route vers Mae Sot, au sud-ouest, dans une région qui a subi l'influence karen et birmane, et empruntez l'itinéraire hors des sentiers battus — cascades, randon­nées, rafting, éléphants — qui mène d'Um hang à Mae Sariang. Poursuivez vers le nord en longeant la boucle dessinée par le Mae Hong Son jusqu'à Tha Ton, sur le cours d'eau Kok, puis redescendez par bateau le Kok jusqu'à Chiang Rai ou embarquez-vous dans un songthaew pour traverser les montagnes qui bordent la frontière avec le Myanmar jusqu'à Mae Salong.

Vous pourrez passer la semaine qui vous reste sur une île ou une plage en bordure du golfe de Siam (Pattaya, Ko Samet, Ko Chang ou Hua Hin), si vous souhaitez vous y rendre rapidement via Bangkok. Autre possibilité si les longs déplacements en avion, voiture ou train ne vous dérangent pas : rejoindre la côte sur la mer d'Anda­man (Phuket, Khao Lak, Krabi, Trang) ou la partie méridionale du golfe de Siam (Ko Samui, Ko Pha-ngan, Ko Tao). Les parcs nationaux au large de la côte d'Andaman offrent des plages vierges — Ko Tarutao, Ko Similan ou Ko Surin.

S'il vous reste encore un peu de temps, profitez de votre séjour dans le Sud pour faire une incursion dans le parc national de Khao Sok, importante forêt humide habitée par une grosse colonie de tigres.

Trang Thailande

Du Nord au Nord-Est. Si les plages ne vous attirent pas énormément, privilégiez la culture et les paysages en empruntant la route de Lopburi pour Mae Salong décrite ci-dessus. De là, poursuivez à l'est vers Nan et Phrae, deux des provinces du Nord les moins visitées, puis continuez jusqu'à la province de Loei pour suivre les méandres du Mékong, de Chiang Khan à Ubon.

Si vous disposez d'encore un peu de temps, dirigez-vous vers l'intérieur, pour visiter les parcs historiques de Prasat HM Phimai et de Phanom Rung. Les plus auda­cieux s'aventureront le long de la frontière cambodgienne, entre Ubon et Aranya Prathet via Surin et Si Saket, des provinces qui abri­tent des temples khmers plus petits, moins connus. Une randonnée dans le parc national de Khao Yai vous fera découvrir l'une des réserves naturelles protégées les plus anciennes et les plus vastes de Thaïlande.

Surin Thailande

 

french english

Facebook hotel-thailande.com

Click for Phuket, Thailand Forecast
Météo à Phuket

blog.hotel-thailande.com


 

 

Hotel-thailande.com - 26/7 Moo 1 - Koh Samui - 84330 Suratthani - Thailande - email : bloghotelthailande@gmail.com
Tel. : +66 (0) 86 272 8571 - © Copyright : Hotel-thailande.com