Phitsanulok

 

Voir les hotels du Nord et Centre de thailande

phitsanulok
phitsanulokphitsanulokphitsanulok
phitsanulok

Voir les hotels du Nord et Centre de thailande

Relativement peu visitée par les voyageurs indépendants, mais fréquentée par les touristes en circuits organisés, Phitsanulok constitue une base pratique pour explorer les sites historiques de Sukhothai, Si Satchanalai et Kamphaeng Phet. Son architecture quelconque est due à un incendie qui a dévasté la majeure partie de la ville en 1957. Cependant, cette cité dynamique et accueillante compte des musées et des sites intéressants, dont le Wat Phra Si Ratana Mahathat, qui renferme l'une des effigies du Bouddha les plus vénérées du pays.

De Phitsanulok, vous pourrez également découvrir les parcs nationaux de Thung Salaeng Luang et de Phu Hin Rong Kla, l'ancien quartier général du Parti communiste de Thaïlande

Wat Phra Si Ratana Mahathat

Ce temple est appelé localement Wat Phra Si ou Wat Yai. Si le site principal semble petit, il renferme le Phra Phuttha Chinnarat, une des statues du Bouddha les plus révérées et copiées de Thaïlande. Ce bouddha en bronze serait le plus important après le Bouddha d'émeraude du Wat Phra Kaew à Bangkok.

La construction du wàt fut ordonnée sous le règne de Li Thai en 1357. À son achèvement, Li Thai voulut l'orner de trois statues en bronze de qualité supérieure et fit venir des sculpteurs renommés de Si Satchanalai, Chiang Saen et Hariphunchai (Lamphun), ainsi que 5 prêtres brahmanes. Les deux premières statues furent jugées satisfaisantes à la première fonte, mais la troisième nécessita trois essais avant d'être considérée comme la plus aboutie. Selon la légende, un sage en robe blanche apparut miraculeusement pour aider à la dernière fonte, puis disparut. Cette dernière statue fut appelée le bouddha Chinnarat (Roi victorieux) et devint la pièce centrale du wihàhn. Les deux autres bronzes, le Phra Chinnasi et le Phra Si Satsada, furent plus tard transférés au temple royal du Wat Bowonniwet à Bangkok.

De style Sukhothai tardif, ce bouddha est unique par le halo semblable à une flamme qui entoure la tête et le torse, puis se transforme en têtes de dragon-serpent de part et d'autre de l'effigie. La tête du Bouddha est un peu plus large que le standard Sukhothai, lui donnant une allure plus imposante.

Sur un côté, un autre sanctuaire a été transformé en musée et présente des bouddhas, des céramiques et d'autres objets anciens.

Malgré le caractère sacré du temple, il y règne une ambiance de foire : appels incessants pour les dons, musiciens, rangée de vendeurs proposant toutes sortes d'articles, plusieurs DAB et des centaines de visiteurs. Essayez de venir avant 7h pour le découvrir dans le calme ou prendre des photos. Quelle que soit l'heure de votre visite, veillez à votre tenue - ni shorts ni débardeurs.

 

MUSÉE FOLKLORIQUE. FONDERIE DE BOUDDHAS ET JARDIN D'OISEAUX

Spécialiste nationalement reconnu du folklore thaïlandais, ancien cartographe militaire et fondeur de statues du Bouddha, le sergent-major Thawi Buranakhet, apparemment passionné d'oiseaux, a utilisé ses divers intérêts et expériences pour créer trois sites qui méritent la visite à Phitsanulok.

Le musée fokiorique du Sergent-Major Thawi présente une remarquable collection d'outils, de textiles et de photos de la province de Phitsanulok. Cet intéressant musée occupe 5 bâtiments de style thaï traditionnel, entourés de jardins soignés. Chaque objet est accompagné d'une légende en anglais. Ceux qui s'intéressent à la cuisine s'arrêteront sur les ustensiles traditionnels et les divers pièges pour le gibier. Les visiteurs masculins seront sans doute perturbés par la description de la castration traditionnelle des taureaux, apparemment effectuée sans instrument tranchant.

De l'autre côté de la rue et appartenant aussi au Dr Thawi, une petite Fonderie de bouddhas confectionne des bouddhas en bronze de toutes tailles. Les visiteurs peuvent observer les différentes étapes de la fonte et des photos expliquent le procédé de la cire perdue. Il faut parfois plus d'un an pour achever les plus grandes pièces. Sur place, une petite boutique vend des bronzes de tailles diverses.

Outre la fonderie, vous pourrez voir des coqs de combat élevés dans le "Centre of Conservative Folk Cock", puis vendus dans tout le pays.

Adjacent à la fonderie, le jardin des Oiseaux de Thailande est le dernier projet du Dr Thawi. Cet ensemble de volières contient des oiseaux originaires de Thaïlande, dont quelques espèces menacées comme la jolie ptilope jambou (Ptilinopus jambu) et le calao à casque rond (Rhinoplax vigil), à l'allure préhistorique. Malheureusement, les cages sont plutôt petites et ne reflètent pas l'environnement naturel des oiseaux.

Musée, fonderie et jardin se situent au sud de Phitsanulok dans Th Wisut Kasat.

french english

Facebook hotel-thailande.com

Click for Chiang Mai, Thailand Forecast
Météo à Chiang Mai

blog.hotel-thailande.com

 

 

Hotel-thailande.com - 26/7 Moo 1 - Koh Samui - 84330 Suratthani - Thailande - email : info@hotel-thailande.com
Tel. : +66 (0) 77.33.23.05- Fax : +66 (0) 77 430 173 - © Copyright : Hotel-thailande.com